Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Jan

Fillon le chrétien ou Charité bien ordonnée commence par soi-même

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

 Fillon le chrétien ou Charité bien ordonnée commence par soi-même

Eh oui, depuis que ce croyant postule à l'investiture suprême, les mécréants n'ont qu'à bien se tenir, vous savez, ceux qui ne croient pas comme lui qui, entre parenthèses, en ont autant à son service. Au secours, Charles Martel est de retour mais de manière moins rustre, il veut juste les empêcher de rentrer et il nous habille ça sous les oripeaux de l'efficacité économique, je résume : ceux qui peuvent être utiles à la France, on les laisse rentrer, les autres, qu'ils retournent d'où ils viennent. Les principes humanitaires, il les baptise "bien-pensance", un néologisme que je ne connaissais pas.

Quant à son projet sur la Sécu, ce n'était qu'un problème de com' : coco, tu arrêtes tout, ils n'ont pas compris, on en reparle plus tard.

Et en plus, il nous prend pour des c... !

J'ose espérer que celui qui sortira de la primaire PS ne se trompera pas d'ennemi mais c'est sans illusion.

On a Jean-Luc pour lui taper dessus et on peut lui faire confiance mais ce ne sera pas suffisant.

Une idée nouvelle est apparue, une seule, le revenu universel. Le souci est que l'amalgame pointe son nez avec son cortège de valeurs morales d'un autre âge.

Payez des gens à ne rien faire, quel honte !

S'il y avait du travail pour tous, ce pourrait être immoral, bien que, mais c'est fini et c'est tant mieux. La majorité des emplois sont des tâches d'éxécution, sans aucune créativité et dénué de tout intérêt. Que l'on puisse penser que des jobs comme ceux-là aient une quelconque valeur morale reflète une ignorance de ces milieux, assez révélatrice d'une élite à l'aise dans ses activités, intellectuellement, financièrement et donneuse de leçons.

Le travail ne libère pas l'homme, il l'asservit et il faut se méfier de ceux qui vous disent le contraire. Le progrès technique était censé libérer l'individu de ses tâches répétitives afin de le laisser se consacrer à des activités plus nobles et épanouissantes, le tout accompagné d'une élévation du niveau d'éducation et de culture. C'est un programme "de gauche", début vingtième siècle. Aujourd'hui, ce serait plutôt Eurodisney pour les petits et les réseaux sociaux pour les plus grands, la culture, on verra plus tard. Je reviendrai sur ce revenu pour tous dans une autre rubrique, c'est une idée socialement apaisante et juste qui permettrait à certains de rejoindre la cohorte de ceux qui vivent du travail des autres, actionnaires et autres rentiers, vous savez, ceux qui vantent la "valeur travail".

On en reparle.

Illustration : Les soeurs, place Saint-Pierre à Rome

Commenter cet article

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...