Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Aug

Afrique du sud 6 : Le parc Kruger

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger
Afrique du sud 6 : Le parc Kruger

Tout le monde a entendu parler de ce parc naturel, pour diverses raisons, touristiques notamment et environnementales. Les programmes de sauvegarde du rhinocéros ont pris des allures de guerre contre les braconniers depuis l'annonce de l'embauche de mercenaires armés tirant sans sommation sur les individus surpris en flagrant délit de braconnage. Le souci est que cela ne résout pas le problème. Le parc a une frontière commune de 250 kms avec le Mozambique et son parc naturel du Limpopo, ils font même cause commune en laissant les animaux gambader à travers la frontière. Les braconniers sont, vous l'avez compris, de ce coin-là et se promènent eux aussi, se repliant sur le territoire mozambicain dès qu'ils ont affaire aux sud-africains qui n'ont pas droit de poursuites. L'état économique du Mozambique produit, comme ailleurs, cette activité lucrative car, à 20000 euros le kilo de corne de rhinocéros, les risques encourus en valent la peine. L'assassinat d'un défenseur des éléphants en Tanzanie nous montre la détermination et la surenchère dont sont capables les braconniers. La Chine a interdit officiellement tout travail sur l'ivoire et condamne fermement les importations illégales de cornes de rhinocéros. On sait hélas ce que valent ces condamnations verbales. Il est à craindre que des espèces emblématiques comme l'éléphant, le léopard soient appelés à une quasi disparition avant 2050, au rythme actuel de baisse des individus. Au braconnage s'ajoute la pression démographique inéluctable. Des parcs comme le Kruger ne sont pas encore les sanctuaires qu'ils devraient être, il s'en approche, le tourisme devenant une manne financière susceptible d'inverser les priorités et d'éviter les tentations malsaines.

Je ne peux que recommander la visite, comme il vous plaira. Les animaux en Afrique restent à jamais gravés dans mon imaginaire d'enfant, monde inaccessible et sauvage et pouvoir approcher à quelques mètres un lion dans son habitat naturel est un moment fort et inoubliable, l'on redevient quelques heures durant le petit enfant feuilletant le grand livre de la vie.

Magique, définitivement.

Commenter cet article

Capucine 24/08/2017 22:51

"L'emprise, le charme, l'envoûtement dont là-bas j'ai subi le pouvoir, tout de suite, entièrement et pour toujours, à quoi les attribuer ?(...)
Qui donc, dans son enfance, rêvant sur un atlas, n'a pas senti le chant magique de noms que portent quelques villes, fleuves ou contrées ? Les noms-clés, les noms-songes."
Joseph Kessel

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...