Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Oct

Et quelquefois j'ai comme une grande idée / Ken Kesey / Monsieur Toussaint Louverture / V.O en 1962

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

Et quelquefois j'ai comme une grande idée / Ken Kesey / Monsieur Toussaint Louverture / V.O en 1962

Avis paru dans Babelio

 

J'ai lu ce roman en 2013 et il me hante encore. La puissance d'évocation est ici à son maximum. L'eau est l'élément fondamental dans ce coin de l'Orégon. Nous sommes transportés, charriés par un torrent de sentiments, d'émotions entremêlés. Ici, rien n'est simple. Les hommes et les femmes luttent contre la nature, tentent de la domestiquer, de l'exploiter jusqu'à plus soif. La Nature est l'enjeu suprême. Quiconque parviendra à la dominer aura le droit de commander aux autres et tous les moyens sont bons. Toute l'aventure de la conquête de l'Ouest aboutit ici, nous sommes sur la côte Pacifique, personne ne peut aller plus loin et c'est le problème, il n'y a d'autre horizon possible que celui de ces rideaux de pluie incessants qui noient tout, obscurcissent le jugement et montent les hommes les uns contre les autres. Il faut sortir de cette impasse existentielle par le haut. Chercher ailleurs revient à fuir, à retourner d'ou l'on vient, à avouer son échec. Les personnages sont tous et toutes un peu fous, mis devant une impossibilité de se dépasser encore et encore. Ils n'ont vécu que de cette manière, s'installer dans la routine ne peut se concevoir mais il le faudrait, stabiliser, reconnaître que l'on est au bout de la route: s'arrêter ou mourir, s'arrêter ET mourir, dilemme impossible. Alors mourir, mais pas dans son lit, au combat, inutile sacrifice dont personne ne vous rendra grâce. Ils furent des milliers à se noyer dans le mirage de la Frontière; ce livre est un formidable hommage à tous ces anonymes.

L'auteur écrivit aussi le célébrissime "Vol au dessus d'un nid de coucou", porté à l'écran par Milos Forman, prodigieusement interprété par J.Nicholson.

Le roman ici évoqué fut adapté en 1971 par Paul Newman avec lui-même dans le rôle principal, accompagné d'Henry Fonda.

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...