Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Nov

Les sous, les sous, les sous....

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Les sous, les sous, les sous....

Je serai toujours étonné de la vitesse à laquelle se propagent les bonnes et les mauvaises, comment dire, rumeurs, intentions, émotions, slogans...Le suivisme, le panurgisme, le mimétisme, appelez ça comme vous voulez m'effraient au plus haut point. Toutes et tous regardent dans la même direction et, pendant ce temps-là, les affaires continuent. Cela n'est pas neuf, la manipulation des masses ne s'est jamais aussi bien portée. Des exemples terrifiants de l'Histoire abondent, du nazisme à l'élection de Trump.

J'ai entendu une intellectuelle, écrivaine de son état, applaudir à la libération de la parole chez les femmes dans les démocraties, précise-t-elle parce qu'ailleurs, en Russie ou en Chine, qui ne sont pas des démocraties, on ne sait pas, mais d'un revers de main, elle revient sur son propos, la libération des inhibitions chez nous, à notre porte et la nécessité de prendre le problème du sexisme à bras le corps, à l'école, au cinéma, au travail, etc... On commence où, madame, et par quoi ? Le déballage actuel dans les milieux politiques et médiatiques ressemblent de plus en plus à des règlements de compte, certaines "paroles" libérées restent lettre morte, une gêne s'installe sur l'existence supposée d'harcèlements... ou non.

J'entends parler de la représentation de la femme, de son image dans la pub, dans les médias (encore eux), la chanson, les spectacles divers. Une fois de plus, je reviens dans les années 70, même discours avec une différence de taille : la présence des femmes dans le monde du travail et particulièrement dans ce monde du spectacle et pas uniquement aux postes subalternes.

Quand il s'agit de faire de l'argent, tous les moyens sont bons, hommes, femmes, tous s'y retrouvent et le respect de la FEMME a été et est toujours passé au second plan. Que l'on arrête de nous casser les oreilles avec des effets de manche, des cris d'orfraies relayés par des médias "progressistes". Je ne vois que peu de changements dans les couvertures de magazines, dans le chiffre d'affaires des multinationales (françaises) du cosmétique, de la mode et des fringues, de luxe ou non

Le voleur va toujours là où la police n'est pas...

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...