Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Feb

4 3 2 1 , roman de Paul Auster, Ed Actes Sud

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

4 3 2 1 , roman de Paul Auster, Ed Actes Sud

AVIS paru sur BABELIO

Que dire après avoir passé plusieurs semaines avec Ferguson, héros protéiforme ? A raison de 50 pages chaque soir, je suis devenu un familier de ce jeune américain des années 60, aux multiples destinées. Mais est-ce ainsi que l'on peut évoquer 4321 ? Le destin n'a rien à voir avec la vie de Ferguson, il se la construit en fonction des évènements qui lui tombent dessus comme autant de coups du sort, s'adapte, se transfigure, se démultiplie pour ne former qu'un seul être et enfin, seulement à ce moment commencera la vraie vie de Ferguson et sa grande oeuvre.
La magie de P.Auster est de nous tenir en haleine par la fluidité de son écriture au service d'une multitude de situations invraisemblables, de personnages aux facettes insoupçonnées, dont les logiques de fonctionnement sont quelquefois sujettes à caution. Peu importe si les scénarios s'emmêlent parfois tant les vies rêvées semblent proches, les décors identiques et le cours de l'Histoire se déroulant sous nos yeux étale ses soubresauts , prétexte à digressions politiques et littéraires. L'Amérique d'aujourd'hui ne peut se comprendre sans une plongée dans celle qui est ici montrée, vécue de l'intérieur avec un luxe de détails qui donne le tournis. Nous sommes les manifestants de Columbia, étudiants contestataires, les jeunes littérateurs au talent incertain, les adolescents à la sexualité explosive.
L'affirmation de soi dans cette Amérique-là passe par la transgression, difficile apprentissage d'une existence dans un pays bardé de préjugés, d'une violence extrême quand il est remis en question, d'une mauvaise foi et d'une corruption morale sans équivalent. Comment un garçon sensible, intelligent, respectueux mais épris de justice peut-il tracer son chemin dans un monde comme celui-là. C'est simple : il n'en choisit aucun, il en prend plusieurs, les arpente, fais demi-tour, prend des raccourcis, se perd en route et nous avec.
Tel est le périple que seule la littérature peut se permettre , jouer avec la réalité en respectant scrupuleusement la vérité des êtres.
Chacun trouvera différents degrés de lecture, historique, empathique, littéraire et sociologique, le plaisir de déambuler dans New-York, l'effervescence d'une vie intellectuelle, quelques charmantes incursions parisiennes et l'éveil d'une conscience, âpre combat du personnage contre lui-même, fils aimant et curieux boulimique.
Ce n'est pas facile de résumé ses impressions après la lecture d'un tel monument sans trahir les effets de surprise., lisez le, prenez le temps, il en vaut la peine;

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...