Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Feb

Mou, je me sens tout mou...

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS, #ACTUALITE

Mou, je me sens tout mou...

Un peu provoc le titre mais c'est la loi du genre. Je ne suis pas mourant mais je me trouve un tantinet éteint dans mes capacités de réaction face à une actualité qui reste toujours aussi "clivante", pour employer un terme de communication. Etre au four et au moulin n'est pas de tout repos et je dois avouer que j'ai quelques occupations autres, un travail pour quelques mois encore, un déménagement qui se prépare et les soucis qui vont avec.

Je suis agacé malgré tout par les méthodes de gouvernement de notre pouvoir national qui, pour employer son vocabulaire, prend à bras le corps les problèmes de ce pays, sans concession ni faux-semblant, dans un esprit permanent de conquête et de modernité, afin d'avancer sans retenue vers un monde meilleur ... Je pastiche un peu et j'ai oublié quelques anglicismes au passage.

La santé,Le bac,La justice, s'attaquer à tous ses bastions rétrogrades fonctionnant comme au siècle dernier et j'oubliais la SNCF, héritage d'une organisation sociale dépassée.

Tout cela sent bon le libéralisme bon teint et, au vu des réactions des intéressés, il ne semble pas faire l'unanimité, autant sur le fond que dans la forme. Le dialogue, tant vanté, est menée au pas de charge par des "techniciens" sans états d'âme. Il n'est que trop visible que les acquis du siècle passé donne de l'urticaire à monsieur le prince (Macron), serait-ce parce qu'ils sont du "passé", ou parce que ce sont des "acquis", frein, selon la philosophie macronnienne, à la modernité, à la libération des énergies. J'ai entendu cette expression,il me plaît, l'oxymore macronnien.

Réduire les aides, les retraites, les budgets de l'Etat va motiver les foules. Les salaires bloqués, les emplois temporaires à répétition donnent un peps du tonnerre aux patrons, c'est de cette énergie-là dont il parle.

L'Etat devient l'ennemi à abattre, au moins à affaiblir, justifier une privatisation rampante dans tous les secteurs protégés, transports, santé, éducation. Comment en est-on arrivé à systématiquement parler d'économies quand les besoins sont criants, tous les acteurs des systèmes concernés le disent, manque d'effectifs et de moyens et, en retour, il faut réorganiser, tout ceci est du au laxisme et à des habitudes de confort au travail, habitudes, vous l'aurez compris, de "fonctionnaires", la race à éradiquer du paysage social français, payés à ne rien faire ou si peu. Le climat anti-fonctionnaires est moins grossier qu'auparavant. On sous-entend, j'entends par là, les médias, que la fonction publique ne serait plus aussi indispensable qu'avant, que les tâches qui leur étaient dévolues sont aujourd'hui, pour beaucoup, accessibles par le Net (impôts par ex), justifiant les économies précédemment citées. Les subventions, puisse que nous parlons gros sous, sont revus à la baisse pour beaucoup d'associations, les emplois aidés réduits sans parler des dotations aux collectivités locales qui réduisent de facto elles aussi certains budgets de fonctionnement, bibliothèques, piscines,etc...J'ai lu quelque part qu'un projet se préparait sur la remise à plat de la loi de 1901 sur les associations à but non lucratif dont l'esprit serait contraire à la bonne marche de l'économie; il serait question d'intégrer lesdites associations dans un tissu de Start-up afin d'optimiser leur fonction sociale (sic), je n'invente rien.

La tendance lourde qui sévit dans les pays occidentaux peut, à terme, remettre en question toute vie collective désintéressée, monnayer tout rapport humain, rendre traçable tout engagement individuel non rémunéré. La professionnalisation de toute activité, lucrative ou humaniste, nous renvoie l'image d'un monde où le dilettantisme pourrait être considéré comme un comportement anti-social et hors la loi.

Attention à vous et restez cool, l'air de rien.

P.S : J'ai failli m'énerver...

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...