Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 Feb

Un peu moins mou aujourd'hui, encore un effort...

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS, #ACTUALITE

Un peu moins mou aujourd'hui, encore un effort...

C'est le principe de l'état de droit, de la légitimité des impôts payés et de leur utilité. Le principe d'équité est remis en question ; un service public profite à tous, aux riches comme aux pauvres, dès lors que les riches dictent leur loi, ils estiment pouvoir se passer de l'état, de ses services, donc du devoir de payer des impôts. Le diktat est là et on n'a pas fini de voir se déliter un système mis en place à la Libération. La redistribution n'est plus à l'ordre du jour avec ces messieurs (dames, pardon). Il est intéressant d'essayer de comprendre le pourquoi de la curée qui se prépare autour de la notion même de service public.Celui-ci est financé par les divers impôts et taxes, qui dépendent de la bonne marche de l'économie, dont les acteurs, vous et moi, payent leur dû et profitent en retour desdits services. Dans le meilleur des mondes possible, le principe même est d'ordre quasi divin, un paradis dans lequel le partage est la règle absolue, avec interdiction de passer outre sous peine d'excommunication de la communauté nationale. J'emploie l'emphase, l'ayant entendu maintes fois dans la bouche même de ceux qui aujourd'hui taillent en pièces ce régime qui les a vu naître, les a protégés, éduqués et soignés. C'est un principe fondamental qui doit être sauvé, autant pour sa singularité que pour ses effets bénéfiques sur le lien social. Un pays comme le nôtre s'est construit sur la solidarité, esprit qui prévalait au lendemain de la guerre, quand le pays traumatisé aspirait à une entente cordiale entre tous. Le pays était beaucoup moins riche qu'il n'est aujourd'hui et personne n'a trouvé à redire sur ce principe de redistribution, même les patrons de l'époque, pas plus altruistes que maintenant, estimaient qu'il était préférable d'avoir des ouvriers et des employés "heureux" d'aller au travail, qu'on allait pouvoir leur demander plus d'effort dans leur emploi. Le premier choc pétrolier mis fin à cet état de grâce et vit naitre un discours articulé autour du mot CRISE, substantif mis à toutes les sauces, à gauche comme à droite, justifiant tantôt une augmentation des salaires, tantôt un blocage de ceux-ci. Le chômage ne faisant qu'augmenter, le bouc émissaire tout trouvé, il ne restait plus qu'à trouver un coupable, celui qui dépense trop, qui profite, qui fait des envieux ; l'Etat et ses représentants, les fonctionnaires, oubliant au passage leur rôle essentiel pour mettre l'accent sur le coût et sur leur statut particulier.

L'autre coupable : l'étranger, qui vole le travail des bons français.

L'étranger et le fonctionnaire sont devenus,après plusieurs décennies de matraquage, les responsables de cette crise dont on a oublié le sens ; situation de trouble profond, paroxystique. Le mot est violent dans ce qu'il recouvre. Nous sommes en crise, il faut des solutions draconiennes et si possible spectaculaires : frappons les coupables et la crise sera vaincue par la mobilisation de chacun. La dramaturgie est nécessaire et très dangereuse car elle monte les gens les uns contre les autres mais le politique n'en a cure, il a la solution et, à l'heure de l'individualisme forcené et du chômage de masse, quoi de plus simple d'accuser le privilégié qu'on ne peut licencier et le migrant, malade de la guerre, contagieux peut-être. Il faut au contraire permettre à ceux qui entreprennent de libérer leur créativité, sans cette contrainte de la solidarité que l'on traîne comme un boulet, les meilleurs s'en sortiront mieux et en feront profiter les autres, c'est la fameuse image du "premier de cordée".

Le libéralisme est entré dans Paris, comme les loups en leur temps sauf que...

Le loup peut être solitaire mais quand il y a nécessité, ils chassent en meute. La concurrence n'exclue pas la solidarité et le partage, elle y trouve même toute sa raison d'être. Nos gouvernants seraient bien inspirés de ne pas l'oublier dans sa course à l'institutionnalisation de l'égoïsme fondamental, l'argent comme seul viatique est un peu court, il sert l'arrogant et le cupide, tue l'innocent et l'altruiste et mène le monde à sa perte.

Commenter cet article
C
je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation <br /> <br /> avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une <br /> <br /> autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens <br /> <br /> pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la <br /> <br /> grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut <br /> <br /> satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé <br /> <br /> de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais <br /> <br /> des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle <br /> <br /> insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est <br /> <br /> comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en <br /> <br /> question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et <br /> <br /> me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous <br /> <br /> aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 <br /> <br /> mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes <br /> <br /> aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je <br /> <br /> ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour <br /> <br /> tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les <br /> <br /> problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, <br /> <br /> problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez <br /> <br /> le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur <br /> <br /> whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-<br /> <br /> 13.webself.net
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...