Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
07 Mar

Merci, Mr Orwell, nous y sommes...

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Merci, Mr Orwell, nous y sommes...

Le rouleau compresseur du manichéisme semble plus que jamais prendre son élan sur le web avant de tout écraser sur son passage dans les médias traditionnels. On observe que de manière assez systématique, les rumeurs les plus folles, les pétitions les plus improbables sont reprises dans les radios, les magazines télés et autres supports presse papier. L'info non vérifiée, sortie du contexte, serait-elle devenue l'étalon-or du journalisme d'aujourd'hui, répétée, copiée-collée , devenant vérité par le miracle de la bonne vieille méthode Coué. Comme beaucoup de personnes restent méfiantes vis à vis d'Internet et de ce qui y circule, il est nécessaire, pour acquérir une "crédibilité"  de sortir de la toile, asseoir une légitimité, une importance sociétale qui deviendra, de facto, le discours officiel, consensuel sur n'importe quel sujet. La vitesse de propagation n'incite pas à une réflexion approfondie, ni à une vérification des sources, encore moins à nuancer les propos, l'essentiel est d'être "spectaculaire", émotionnellement bruyant, parler plus fort et ne pas douter, affirmer une opinion haut et fort, peu importe laquelle : j'ai raison, vous avez tort. Je dis NOIR, c'est noir, pas gris, non, NOIR. C'est tellement caricatural quelquefois que vous n'avez d'autre solution que de dire non, c'est BLANC.

Noir ou blanc.

Régression vite récupérée, habillée des oripeaux d'une sémantique savante servie par quelques scribouillards ou animateurs en mal de notoriété.

Simplifier les rapports humains en simple opposition, bien ou mal, homme ou femme, gauche-droite, permet à tout un chacun d'émettre une opinion, d'y croire, et de l'asséner comme une vérité première. Cela évite de s'appesantir sur des nuances, circonvolutions intellectuelles masturbatoires, caractéristiques des "intellos", suprême insulte de nos jours dans les cours de récréation.

Les politiques l'ont bien compris, qui font des étincelles avec des mots simples, des réponses simples pour des électeurs simples.

Les féministes aussi, celles qui se prétendent telles, ont enfourché cette dichotomie, si facile en l'occurrence de jouer sur l'opposition homme-femme, le méchant mâle dominateur effarouchant ou violentant la faible femelle, sans aucun sens de la mesure et trouvant assez logiquement suffisamment d'oreilles complaisantes à des amalgames d'autant plus infâmes qu'ils peuvent reposer sur de réelles souffrances,

Le manichéisme fait le lit des dictatures, affichées ou non.

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...