Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Mar

Urgences comptables et odeur de mort

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Urgences comptables et odeur de mort

Quand je prends la température de l'actualité, au feeling, sur les supports presse qui me sont familiers, il est rare qu'un sujet se détache. Ne regardant que rarement les chaînes d'infos continues, les journaux TV de 20 heures, où l'émotion nauséeuse fait fonction de ligne éditoriale, je butine sur Le Monde, Télérama, Courrier International et m'aperçoit avec une fausse naïveté que c'est le même groupe de presse. Je me donne bonne conscience en me vautrant dans une suffisance intellectuelle : "C'est quand même aut'chose que la soupe populaire du 20 heures", je saupoudre le tout de quelques incursions dans l'émission 28' sur Arte, et me voilà habillé du doux sobriquet d'intello-bobo, citadin de métropole, privilégié culturel, loin des préoccupations basiques de la majorité de mes compatriotes, si vous rajoutez que la retraite est dans trois mois, je suis bon pour ratiociner sur ce blog jusqu'à la fin de mes jours. La question qui se pose à l'idéaliste candide que je suis : suis-je utile avec ma prose ? Puis-je espérer l'éveil d'une conscience par le seul pouvoir des mots que j'aligne depuis maintenant trois ans sur ce petit journal numérique ?

Appuyer là où ça fait mal, d'autres le font très bien, avec plus d'acidité, élever les débats, il y a d'autres canaux pour cela, se faire plaisir, j'assume sans culpabilité quelques coups de gueule.

Je ne sais si c'est l'âge mais je suis de plus en plus sensible à ce qui touche la santé mais peut-être y a-t-il des raisons objectives ? Vu ce matin que le personnel hospitalier lyonnais est en grève, tout en assurant le service, condamnant de manière unanime les conditions précaires d'accueil des patients aux services des urgences de la ville, vision purement comptable de la hiérarchie avec des conséquences humaines difficile à accepter, du genre à laisser sur un brancard une vieille dame pendant deux jours sur un brancard, faute de place, dans un couloir. Ailleurs, je lis qu'une personne âgée est décédée au services des urgences de Reims, au bout de trois heures d'attente, sans soin. Je ne sais pas mais je réfléchirai à deux fois avant de me faire embarquer, quitte à mourir, je préfère mon lit à une salle d'attente, lumière blafarde et odeurs mortifères d'un CHR surpeuplé.

Bonne journée et bon week-end malgré tout,

Illustration...pour ceux qui y croient, Place Saint-Pierre à Rome

Commenter cet article
8
En France la gestion néolibérale c'est flat tax (# revenus du travail comme en Italie) pour les revenus financiers et rien pour les hôpitaux.Les résultats sont calamiteux : évasion fiscale, chômage, et MORTS aux urgences hospitalières ! Une telle gestion est totalement inefficace économiquement et injuste socialement.
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...