Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Apr

Rebelle, et alors ?

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Rebelle, et alors ?

A 62 ans bientôt, ce n'est pas perçu comme raisonnable d'être contre l'autorité, d'avoir un discours à rebours du bruit dominant. Quelqu'un a dit : quand une opinion est majoritaire, je m'y oppose, par principe, ensuite je réfléchis et me trompe rarement. Je regarde quelques journaux, quelques actus télé et je comprends l'effarante réalité du panurgisme, de la régurgitation lexicale de mes contemporains. Je ne suis en rien misanthrope, bien au contraire, j'aime mon prochain. Cela me rend nerveux de constater le degré d'acceptation, la capacité à courber l'échine, à pratiquer des génuflexions face à un uniforme, à un costume cravate ou une jupe-tailleur, c'est selon, de respecter les lois, ou de les anticiper. C'est du pain béni pour les politiques, un peuple comme celui-là, qui peut dénoncer son voisin parce qu'il est rentré saoul au volant de sa voiture, appeler la préfecture en pleine psychose terroriste pour signaler la présence d'un couple de maghrebins dans un village de campagne, travailleurs de leur état, réveillés à l'aube, terrorisés par des robocops lobotomisés. Dans un registre similaire, en bas de l'écran de TV au cours des infos de BFM-TV, c'est à dire tout le temps, une inscription qui vous incite à téléphoner au cas où vous seriez témoin d'un "évènement" susceptible de devenir une information. On n'ose imaginer les péripéties susceptible de capter l'attention du public de BFM. Je pense faire preuve de civisme en montrant mon désaccord avec de telles attitudes, d'être loin d'un anarchisme débridé. Je le regrette fort par ailleurs, n'ayant pas eu le courage de jeter par dessus bord les oripeaux d'une vie trop bien rangée quand il était encore temps mais vous savez ce que c'est, les enfants, le travail, la maison, le tout dans le désordre. J'entends ça tous les jours, justifiant par avance tout manque de contestation, le principe de précaution élevé au rang d'un art de vivre.

Ce peuple fabrique ses propres chaînes, morales, intellectuelles et sociales et vous voudriez que j'applaudisse !

Ils vivent mal, consomment mal, parlent mal, bouffent de la merde parce que c'est pas cher, vont chez Leclerc, parce que c'est pas cher, chez Pimkie ou H et M s'habiller comme des poufs, lisent n'importe quoi, vont au ciné voir des daubes et vous voudriez que je suive ce troupeau-là ? Même quand ils râlent, ils se trompent de cible, c'est vous dire : c'est la faute à la CGT ! quoi, la faute à qui, oui, ces fainéants de la SNCF qui nous em.... avec leur grève! Ah bon, tu prends le train maintenant. Ben non mais n'empêche... Quoi ? On est pris en otage ! Il est con celui-là, non mais franchement ! Et paf, terminée la conversation

Tranche de vie à multiplier à l'infini, servie sur un plateau au pouvoir qui n'en demandait pas tant. La CGT, on s'en fout, ils sont isolés, rien à faire de leurs doléances, nous on réforme, vas-y coco, fait voter l'Assemblée Nationale et hop, le texte sur la SNCF est passé, vous pouvez arrêter la grève, vous vous enfoncez les gars et ce n'est pas quelques dizaines de milliers de manifestants professionnels qui vont donner le change.

Et je devrais ne rien écrire, si c'est ça la rebellion, ils n'ont rien vu, rien lu.

A plus tard, les mous du genou.

Bon week-end... dans les bouchons

L'image , elle n'est pas tendance non plus.

Commenter cet article
C
Et bien ça dis donc, c'est envoyé !!!
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...