Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
05 Apr

Votre nom ? - Karl Marx - C'est bon, passez !

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Votre nom ? - Karl Marx - C'est bon, passez !

Il m'a été demandé, gentiment, d'être plus positif dans mes chroniques. On sait sur qui tu aimes taper, contre quoi tu t'insurges mais au fond, au plus profond de ton être, à quoi rêves-tu, quel est ton idéal, si tu avais un monde à construire, à quoi ressemblerait-il ? Lâches-toi dans l'utopie, dans l'irréalisme le plus échevelée, évites la dystopie, c'est déprimant. Ouais, répondis-je avec une moue dubitative en ajoutant : les pessimistes ont toujours raison mais ce sont les optimistes qui font tourner le monde, un mix des deux, ça t'irait ? ¨Par exemple aujourd'hui, il fait beau, ce qui joue sur mon humeur et ma vision du monde, j'en déduis quoi ? Que le soleil brille tous les jours et, comme l'eau est nécessaire à la vie, qu'il pleuve la nuit, quand nous en avons besoin. Vous verrez un mieux, dans l'agriculture notamment, dans la tête des gens aussi mais je n'en pas sûr, il y a plus de guerre dans les pays où il fait chaud, vous avez remarqué ? Trop de soleil, ce n'est pas bon non plus.

Je voudrais que les gens se sourient quand ils se rencontrent, c'est fou comme ça facilite les rapports. Vous donnez du noir, on vous renvoie du noir, si vous donnez du bleu, ou du vert, comme il vous chante, c'est plus gai, la bonne humeur apparaît et les problèmes s'amenuisent et disparaissent. Je l'ai pratiqué, de manière systématique, dans le travail. Je dormais mieux le soir, me réveillais, guilleret, sans appréhension pour la journée qui s'annonçait. Et puis, sourire, c'est moins fatigant que de faire la gueule, il y a moins de muscles à solliciter !

Restez curieux des autres, avec un regard d'enfant, la surprise est au coin de la rue, enchantez vous d'un rien, prenez l'existence comme un jeu, elle n'est que cela, elle ne doit rester que cela et surtout, ne pas se prendre au sérieux, rien n'est important pris séparément, c'est l'ensemble qui doit être harmonieux. L'équilibre est par nature instable et doit être constamment en mouvement, le mouvement est la vie. Quand vous faites du vélo, si vous arrêtez de pédaler, vous tombez. La loi de la gravité commande, le requin quand il arrête de nager, il coule, si je reste immobile, je meurs, mes idéaux aussi, ils se figent, se sclérosent , s'étiolent. Le mouvement permet la rencontre de l'autre, l'échange, la compréhension, la construction d'un monde meilleur.

Nous sommes loin de ce monde-là, et j'ai bien du mal à m'extraire de cette gangue qui asphyxie mon optimisme naturel.

Je rêvais d'un autre monde disait le chanteur, en rêve-t-il encore quarante ans après ? La musique port en elle souvent des messages d'espoir, elle porte aussi la rage et la désespérance, qui faut-il écouter ?

Je cherche à éviter l'apocalypse, trouvant un réconfort dans le regard d'un enfant qui joue dans la rue. J'étais cet enfant, où est passé l'innocence qui m' épargnait les forfaits du monde des grands, je suis un grand maintenant, et après...

Commenter cet article
L
Je comprend que l'on vous demande d'être plus positif...cependant, comment ne pas rester "indigné" par le monde qui nous environne ?? j'en connais qui préfèrent faire l'autruche, je préfère continuer d'être révoltée et en colère, donc je partage votre "humeur" !
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...