Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 May

Macronoscopie

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Macronoscopie

D'aucuns vont me dire que je fais une fixette sur le prince élu mais la dernière mesure royale ne fera qu'accroître le nombre de ses courtisans : Monseigneur, il est huit or, il est l'or...l'or de se lever et...de s'en aller.Ce monsieur vient de supprimer la taxe sur la domiciliation fiscale à l'étranger, mesure prise par...Sarkozy, on croyait avoir eu le pire, celui-ci n'est jamais sûr.

Il fait la une du magazine Forbes, interview dans laquelle il annonce ce cadeau fait aux riches patriotes qui se carapatent dès que le fisc pointe son nez.

Je réagis à chaud mais notre président affectionne la presse anglo-saxonne et son parfum libéral, presse dans laquelle il peut se lâcher et étaler sa philosophie politique et sa conception du monde économique, des rapports sociaux également au service d'une mondialisation heureuse. A la doxa thatchérienne s'ajoute celle du monde numérique, vision assez confuse d'un univers par delà les frontières, dans lequel l'information circule sans contraintes, l'argent, les êtres, où les règles ne sont là que par canaliser l'ensemble des flux, dont vous et nous faisons partie, dans la joie et la bonne humeur d'une dérèglementation sans contraintes et surtout, avec un minimum d'interventionnisme étatique. Il se lâche, sous les yeux admiratifs de journalistes acquis à sa cause. Le bastion étatique français serait-il enfin en train de s'effondrer ? Ce langage issu du monde entrepreneurial des start-up renvoie les soubresauts erratiques du syndicalisme français aux oubliettes de l'Histoire. L'état d'esprit qui prévaut est :

Dérèglementer.

La casse sociale n'est qu'un concept fumeux, une "bourdieuserie", néologisme qui fleure bon les années 60-70, à l'heure des commémorations de 68.

Laisser-faire, laisser parler les talents, les autres ne sont rien. Un malthusianisme social peut s'installer, sans réaction des intéressés, les lois à venir ont un boulevard devant elles, créant l'illusion d'une libération des esprits les plus créatifs, au service d'une société plus mobile.

A-t-il dit plus juste ? Quelle importance !

Faire accroire à la plus grande masse que chacun a sa chance,que la représentation collective de la société qu'est l'état n'est qu'un frein à l'intelligence individuelle, la sienne, que votre voisin est un concurrent, non une aide possible, qu'il faut optimiser, toujours et encore, pour le plus grand bien, non de la collectivité mais de chacun des membres qui la compose, qu'il faut pour cela ne pas compter ses heures parce que c'est vous qui serez récompensé à l'arrivée.

Marché de dupes où seuls les plus malins s'en sortent.

Je le redis, ce type est dangereux.

Commenter cet article
L
dangereux et imbu de lui même.
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...