Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 Aug

La fièvre du samedi soir

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

La fièvre du samedi soir

Oui, enfin, presque...

 https://www.youtube.com/watch?v=u1qN6gLbUMw

Pas de quoi se trémousser sur la piste de danse de la salle des fêtes locale, pas vraiment l'ambiance générée par une journée tempérée, dans un village à la moyenne d'âge respectable bien que la bande-son de ce papier ait plus de quarante ans. Ce qui m'amène à vous narrer une anecdote liée à ce film générationnel, je ne dit pas culte, ça m'agace, il n'y a que ma concierge qui ne le soit pas, culte. Nous sommes en septembre 1978, à Marseille en vacances avec une amie, de passage je précise, il ne me viendrait pas à l'esprit de passer mes vacances là mais nous y étions,

La fièvre du samedi soir passait sur beaucoup d'écrans français en cette fin d'été et nous , étudiants un rien snobs, n'avions que mépris pour cette sous-culture, toujours est-il que, poussés par un temps pourri, nous nous réfugiâmes dans une salle de cinéma sur la Canebière sans regarder la programmation. Le film du moment venait juste de débuter, il ne restait des places qu'au premier rang, torticolis assuré mais sans importance vu ce qui suivit. Nous étions à Marseille et je n'ai vu que peu d'images du film, j'ai entendu la bande-son, ou plus exactement l'écho de celle-ci. Le spectacle était dans la salle, les gamins qui peuplaient la salle reprenaient systématiquement en choeur tous les morceaux, spectacle assourdissant des mômes se trémoussant, nous étions les seuls assis. La séance terminée, le son et lumière se prolongea à l'extérieur par un orage dantesque, courroux divin devant tant de déhanchements suggestifs du sieur Travolta. Je ne serais pas complet si je ne mentionnais pas mon échec lamentable dans l'art de monter une tente sous une pluie torrentielle pour éblouir la demoiselle bien à l'abri dans l'auto, la nuit se termina inconfortablement installés dans ledit véhicule au milieu du massif de la Sainte-victoire.

Bien loin de ces pérégrinations provençales, aujourd'hui fut une journée éducative sur les vieux métiers , visite du musée du même nom dans un village proche d'ici. Sans être médisant, à défaut d'attirer les métiers d'avenir, ce coin de campagne se spécialise dans l'évocation d'un passé, qui, à défaut d'être glorieux, avait le mérite d'être vivant.

Bises à toutes et à tous

Image sans rapport

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...