Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Feb

Sylvia de Leonard MICHAELS aux Ed du Seuil

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

Avis paru dans BABELIO

 

New-York années 60.
Une histoire vraie, celle de l'auteur et de sa première épouse, l'histoire de celle-ci , de leurs amours, quatre années d'enfer se termineront d'une manière assez prévisible.
Que dire de cette relation destructrice ?
En tant d'homme, j'ai eu tout le long de cette lecture une furieuse envie de dire à ce garçon sympathique : Casses-toi, et vite !
L'intérêt réside plus dans un descriptif quasi ethnologique de la ville de New-York au début des années 60, milieux artistiques, estudiantins, sensibilités aujourd'hui disparues. La personnalité pour le moins "destroy" de Sylvia n'en finit pas d'agacer tant celle-ci, nature psychotique, narcissique n'en finit pas de harceler ce jeune homme, au fil des nuits, frénésie hystérico-amoureuse, à laquelle lui se prête, amoureux d'une folle, mot générique certes simpliste et réducteur, néanmoins dangereuse pour l'équilibre de ses proches . La fascination qu'elle exerce sur les hommes peut lui faire croire, un moment, qu'il va ainsi trouver un terreau à son envie de créer, illusion vite dissipée par l'envahissante dulcinée, qui n'existe que si elle est le centre de toutes les attentions. Je ne suis pas psy...quoi que ce soit et je ne sais pas si cette personne, aujourd'hui, aurait eu plus de chances de s'en sortir ou d'être moins mal et inoffensive pour autrui, eu égard à la multiplication des psys en tous genres qui prennent le pouls de notre cerveau.
J'ai -un peu- connu cette situation, d'où le manque de distance et d'objectivité de mon avis.
Ouvrage mineur et...dramatique

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...