Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Apr

Notre-Dame, visite tardive...

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Je suis rentré dans cet édifice assez tard dans ma vie. J'ai arpenté les travées de plusieurs cathédrales en Europe, de Séville à Salisbury en passant par Tolède et les Duomos de Florence et de Sienne chefs d'oeuvre absolus de l'architecture religieuse. La visite de Notre-Dame fut assez désagréable, trop de monde au comportement inopportun. Je ne suis pas croyant mais la solennité baigne les vieilles pierres sous la lumière colorée des vitraux. Je ne suis pas monté dans les tours, trop de monde encore et toujours et je suis reparti, déçu, en comparaison des édifices précédemment cités, moins populaires, plus accessibles dans la sérénité.

Un autre souvenir, plus lointain, me vient à l'esprit. Il date de ma période estudiantine, de passage à Paris pour une réunion politique, je me suis retrouvé tard dans la nuit sur le parvis de la cathédrale, fascinante façade éclairée dans la nuit parisienne. Il y avait à cette heure quelques jeunes américains noctambules, passablement éméchés, fort bruyants et...jouant au frisbee. Je me suis joins à la bande, découvrant ( nous sommes en 1977) ce jeu de plage dans un lieu jadis habité par tous les gueux de Paris, jouant eux aussi, mais à des jeux plus dangereux. Nous avons clos cette folle nuit sur les Champs-Elysées, marche nocturne fort longue, devant un café-croissant.

Et la silhouette de de la cathédrale, son profil oserais-je dire, est du plus bel effet, vue de la librairie Shakespeare and co, rive gauche, boutique improbable anglophone au doux parfum de la beat generation, autrement plus excitant que la "révélation" de Paul Claudel derrière un pilier de Notre-Dame, n'eût-il pas mieux fait de s'enquérir de la santé de sa soeur !

La dernière fois que j'ai vu Notre-Dame, ce fut en 2017. Nous logions de l'autre côté de l'Ile Saint-Louis. Nos pas nous ont naturellement porté vers celle-ci, puis le Pont des Arts et la vision par l'arrière de l'édifice religieux est saisissant, imposant ses arc-boutants comme autant de puissants contreforts. Impressionnante vision que celle-là. Nous l'avons longée, nous dirigeant vers le Louvre.

En Mai de l'année dernière, une de mes dernières promenades parisiennes m'a juste permis d'entr'apercevoir les deux tours et la flèche et puis...c'est tout.

Ce monument est un symbole, vous y mettez ce que vous voulez, moi, je n'y mets pas grand'chose, je suis désolé mais je donnerai quelques sous...peut-être

J'oubliais : Il n'y a pas eu de victime et elle sera reconstruite, quid des merveilles d'Alep ou de Palmyre ?

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...