Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Nov

De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...
De Goulburn à Sydney en passant par la montagne...

Dans l'hôtel vieux style où je dormais la nuit dernière, je me suis souvenu ( aucun rapport) de mes premières tournées de commercial et des établissements dans lesquels je descendais, faute de moyens, vieux style non assumé, contrairement à celui-là qui revendiquait son âge, sachant qu'ici, est vieux tout ce qui a plus de cent ans, et encore. Je cherchais du vieux, un peu l'overdose des campings caravan-park nickels, rien qui dépasse, des motels anonymes et froids. J'ai traversé des villages où l'on collectionnait toutes sortes de machines agricoles, voitures, locomotives, visibles par tous avec un musée en cours de réalisation. Ces lieux de vie perdus montraient avec fierté comment ils étaient arrivés là, contre une nature difficile, sans beaucoup d'aide que celle de la communauté créée dans des conditions âpres, de celles qui forgent et soudent des êtres humains entre eux. Un tracteur des années 30 et son cousin des années 50 ont contribué à leur façon à la richesse de ce pays, les souvenirs de dures journées de labeur qui s'y rattachent cimentent ces microcosmes souvent loin de tout, se sentent-ils oubliés, comme certains en France, je n'en suis pas si sûr, la culture des pionniers n'est pas de quémander, s'en sortir seul fait partie des règles du jeu, avec les défauts que l'on retrouve dans les comportements, certes, mais le prix à payer n'est pas, au final, très élevé.

La structure métallique qui apparaît sur une image surplombe le Parlement, le grand tableau est un J.Pollock, pour ceux qui se poseraient la question et la grille infinie sur un fond animée jaune est un simple extrait d'une oeuvre visuellement complexe, en perpétuel mouvement, dont il est difficile de rendre compte, esthétiquement somptueuse, à la National Gallery de Canberra.

Je m'aperçois en fin de voyage que le tri sera proportionnel à la durée du périple, l'après est souvent un souci, le souvenir venant perturber le jugement qualitatif nécessaire au bon choix de l'image restante.

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...