Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Nov

Le voyage est terminé, rentrez chez vous...faites comme moi

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

Le voyage est terminé, rentrez chez vous...faites comme moi

C'est marrant comme c'est prévisible. Je suis rentré chez moi après 41 jours de pérégrinations mises en ligne, avec images et commentaires, le blog reçoit de la visite, aujourd'hui, c'est fini, plus d'images, plus de visites. Je repars quand ? Bonne question. Fin Novembre dans un village breton, sous une grisaille persistante, je rencontre des gens que j'aime bien qui supportent la couleur ambiante depuis plusieurs semaines, humidité permanente, cela se voit, s'entend, la lassitude gagne et l'hiver n'est pas encore là, encore trois mois dans ces teintes-là. Je regarde mon parc, recouvert de feuilles mortes, les travaux prévus n'ont pas eu lieu, seul l'élagage prévu a été fait, merci Jean-Luc, du temps pris pour ce travail, entre deux averses, comment te remercier ? Et mon poulailler, pauvres gallinacés coincées au sec dans un espace trop petit, du boulot à venir si les éléments nous laissent du répit, mais elles pondent, une omelette pour demain, pas de souci. Les préoccupations du quotidien reviennent en force, loin des grands espaces australiens, de l'impression de traverser le monde, de changer de planète en quelques heures, seule la fatigue témoigne de ce passé récent et l'envie d'horizons nouveaux n'est pas incompatible avec un enracinement salutaire : la tête dans les étoiles, les deux pieds dans la glaise me disait un ami, tu en as de la chance d'être ainsi fait. Je ne sais pas. J'ai vu ma mère, toujours souriante, dans son monde, de plus en plus, contente de me voir. je lui ai rapporté une nappe à thé aux couleurs de l'art aborigène, elle aime, normal, c'est gai et coloré, et la carte postale de Sydney trône sur la commode; de plus en plus ailleurs, maman, ne plus y penser, elle est déjà partie déjeuner. Les enfants sont là aussi, merci.

Une rencontre aussi, improbable lien à travers les océans, fil numérique...

Et la collectivité, sous le plomb d'un ciel d'automne, un doute s'insinue sur la suite, un vide possible ? Etrange attente, dissimulation maladroite d'une déception elle aussi prévisible, le suspense ne devrait plus durer. Je parle par ellipses, volontairement, elles s'entrecroisent, chaîne de l'ADN, indissociable, porteuses d'un avenir incertain.

Le prochain grand périple sera sud-américain, sans doute, et une semaine à Chicago, à caser quelque part.

En illustration, ce tableau extraordinaire, photo prise au Mémorial des deux guerres mondiales à Canberra, capitale de l'Australie, image du chaos peint par les aborigènes, d'une guerre si loin de leur univers. C'est peut-être l'image que je retiendrai que ce tableau, commande des autorités blanches occidentales à un peuple maltraité par eux d'un conflit ne les concernant en rien, cynisme à toute épreuve si l'on réfléchit un peu.

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...