Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Dec

Grenoble + Lyon = rhume

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume
Grenoble + Lyon = rhume

Raccourci frileux autour de ma petite personne mais il est très désagréable de subir des éternuements fort bruyants et les chatouillis qui vous torturent l'appendice nasal ainsi qu'une irritation intérieure, torture car l'on ne peut se gratter l'intérieur de la gorge. Pharmacie merci, encore quelques heures et tout rentrera dans l'ordre. Mes visites rhônalpines se poursuivent avec un égal plaisir. Je ne pourrais voir tout le monde, j'invite les oubliés à passer en Bretagne, maison terminée avec tout le confort moderne, quelques éléments culturels et le calme tranquille du bocage breton, un dépôt de pain et l'ouverture sous peu d'une épicerie dans le bourg ainsi qu'un bar-restaurant en Janvier, si tout va bien.

Promo de mon petit village qui résiste à l'envahisseur .

Retour dans celui-ci demain soir , où des arbres ont été plantées, d'après les images que j'ai, comme chicanes de ralentissement, si tant est qu'il y ait besoin de ralentir encore...à 30 km/h mais il est vrai que nous manquons d'arbres dans nos campagnes (sic). La multiplication de ce mobilier urbain dans nos villages crée un mimétisme urbain affligeant, sous prétexte de sécurité, chicanes, ralentisseurs, radar "pédagogique", pour protéger le piéton, espèce en voie de disparition dans nos bourgs désertés. Je ne me souviens pas d'une quelconque frayeur ou d'un accident dans notre commune mais, je ne sais pas, je ne suis pas gendarme ou urbaniste.

Je me disais en écrivant ces lignes qu'expliquer pourquoi l'on dépense tout cet argent en protection et prévention serait moins difficile que de justifier le salaire d'un(e) employée à la médiathèque, tant l'appréhension règne, la peur diffuse ...et la culture réflexive absente, un lien de cause à effet peut-être. La schizophrénie ne sera pas loin, me concernant. Je ne suis pas un adepte de la prévention à tous crins, de l'accompagnement assez systématique des individus et du sentiment 'd'abandon' dont les mêmes souffrent s'ils ne sont pas entourés de conseils divers et variés.

A suivre, je me prépare (ou non) quelques exercices de rhétorique appliquée.

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...