Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
09 Apr

Jour 24 du grand enfermement à Laurenan / 09 Avril 2020 il est 9h26

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Jour 24 du grand enfermement à Laurenan / 09 Avril 2020 il est 9h26

Retard à l'allumage ce matin, la pleine lune, astre si proche, m'a joué un vilain tour hier soir, me maintenant éveillé jusqu'au bout de la nuit, veille nocturne très rare. Une bonne nouvelle, mise sous le tapis, 17 lits occupés en plus dans les services hospitaliers, le désengorgement s'approche, j'en profite pour vous signaler que plusieurs services sont quasiment en chômage technique, faute de patients. Les départs s'accélèrent, les arrivées stagnent même si l'on ne vous parle que du nombre de morts, c'est plus anxiogène et spectaculaire, justifiant la future prolongation du confinement. Le vrai souci est qu'ils (nos décideurs) ne savent pas comment sortir de ce black-out économiquement et socialement désastreux, aux effets psychologiques collectifs inconnus. Nous n'avons pas de tests massifs en vue, l'affaire des masques devient kafkaïenne et sans ces deux éléments, point de sortie.

I have a dream, that one day... Martin Luther King rêvait, les deux pieds sur terre. Voyait-il un homme de couleur à la Maison Blanche ? Quelle importance ? Le sort de ses frères a-t-il changé ? Les symboles et les mots masquent souvent des réalités tenaces, donnent certes de l'espoir aux malheureux, Dieu en est le représentant le plus abouti. De multiples analyses prospectives fleurissent, sur un monde meilleur espéré, sur des changements collectifs d'attitude, touchés par la grâce une révélation divine, nous sommes tous frères et soeurs et demain, j'irai faire la bise à Jeff Bezos, patron d'Amazon, le remerciant de son altruisme légendaire ainsi qu'au patron de Twitter pour son geste munificent d'un milliard de dollars au profit de la lutte contre ce fichu virus qui nous empêche de gaspiller en paix.

Il n'y aura pas de remise à plat du système économique qui organise et régente nos vies. La  mondialisation est une hydre à multiples têtes, monstre systémique dont la logique est la satisfaction de besoins d'êtres de plus en plus nombreux, logique conçue dans un autre temps, pour une caste de privilégiés, dont nous étions membres. Nous avons créé des entreprises transnationales aux réserves échappant à tout contrôle, aux mains de personnes intelligentes et sans scrupules, virus ou pas, celui-ci n'est qu'une donnée, un paramètre ajustable en fonction des besoins du marché, d'un taux de rentabilité à atteindre, le prix humain n'a aucune importance. L'être humain se reproduit, comme tout mammifère, il s'adaptera à de nouvelles conditions de vie, avec ou sans chlorophylle, avec ou sans biodiversité. Nous pouvons imaginer des mondes meilleurs, des enclaves, jardins d'Eden verdoyants peuplés de cueilleurs végétariens.

Vous pouvez rêver, faites-le, mais ce ne sera pas pour vous, ni pour moi. La naïveté collective des peuples pensant qu'ils maîtrisent leurs destinées se heurte systématiquement à la loi du plus fort et du mieux organisé, au dévoiement et au rachat de ces utopies, par l'Eglise, la bourgeoisie possédante en son temps et aujourd'hui, les organismes transnationaux dont les crises successives ont nourri l'appétit.

Je rêve encore, la tête dans les étoiles, les pieds sur terre et en vieillissant, je garde mes songes bien au chaud, à l'abri des élucubrations d'utopistes de salon qui vous disent :

Allez-y, je vous suis.

Sans moi

Bises virtuelles

 

Image: le chat Kétou Mai 2009 (en vie)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...