Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Apr

Jour 42, fin de la 6ème semaine de la Grande inconséquence, il est 07h33, nous sommes le 27 Avril

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Jour 42, fin de la 6ème semaine de la Grande inconséquence, il est 07h33, nous sommes le 27 Avril

Inconséquence : Défaut de lien, de suite dans les idées ou les actes. Manque de logique et de cohérence.

Ce n'est pas le virus qui manque de suite dans les idées, il n'a aucune logique et sa seule cohérence est de contaminer le plus de monde possible. Le seul être vivant doué de sens logique est censé être l'humain, doté d'une conscience aussi, on en reparlera.

Structurer une démarche personnelle, en faire un ensemble qui tient debout et dont on peut être fier est le travail de toute une vie.

Structurer une démarche collective, en établir les bases, compréhensible par toutes et tous, et dynamiser l'ensemble dans un même but, ici et maintenant sauver le plus de personnes possible, cela demande de l'intelligence, de l'organisation, de la réactivité et un sens de la vie collective, sans calculs sous-jacents, avec un souci d'efficacité maximum.

Ai-je oublié quelque chose ?

Une certaine préparation, une honnêteté morale et intellectuelle, une éthique de la fonction politique. D'autres que moi s'occuperont des leçons à tirer de la gestion de la pandémie du printemps 2020. A chaud, ce n'est pas très bon, eu égard aux moyens dont disposent notre pays ( nous le pensions). Nous aurons droit dans les mois qui viennent à une communication axée sur l'allumage de contre-feux minimisant la responsabilité des gouvernants, brossant dans le sens du poil les personnels soignants, les aidants à la personne, les gens de peu sans lesquels nous aurions été bien démunis, évacuant leur statut précaire sous les prétextes comptables du coût faramineux de l'épidémie, priorité donnée à la relance de l'économie, aux entreprises et préparation d'un impôt VIRUS ( il n'y a pas d'argent "magique"), austérité, efforts, solidarité et changement de paradigme, nécessité de repenser nos systèmes de santé, de distribution et de dépendance vis à vis de l'étranger...

Non, non et non ! Ce n'est pas ça du tout, tu t'égares ! Ca, c'est ce qu'il FAUDRAIT changer, réinventer, impossible.

Non, non, rien n'a changé, tout, tout va continuer...

Vieille chanson de 1970, ne changez rien, les paroles terriblement actuelles, cinquante ans après...

Bises virtuelles et sincères

 

Image : Montréal 2016

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...