Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 May

L'étranger d'Albert CAMUS aux Ed Gallimard

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

L'étranger d'Albert CAMUS aux Ed Gallimard

Avis paru dans BABELIO

 

 Un avis de lecture sur un texte comme celui-là me semble très présomptueux tant le propos peut être interprété de manière elliptique, histoire de s'en sortir sans avoir l'air idiot. Mais bon sang, qu'a-t-il voulu démontrer ? A-t-il voulu démontrer quelque chose ? Les analyses savantes ont été faites, des thèses ont été écrites, décortiquant chaque phrase, je n'aime pas le désossage d'un texte, sa mise à nu, tel mot plutôt que tel autre.
Plusieurs tiroirs s'offrent à notre curiosité : Cet homme est un étranger à lui-même, cet homme ne ment jamais, il ne sait pas, il doute, n'a pas de vérité, respecte l'autre, ne juge jamais, ne croit pas à la rédemption, juste aux faits qui vont l'entraîner dans sa chute, hors jeu social, peut-on parler de naïveté?
Non, il ne calcule pas, vit dans l'instant de par ses réactions désarçonnantes, tue... à cause du soleil qui le gêne, en finir avec cette scène.
Comme en avoir assez de l'enterrement, la mère est morte, c'est ainsi, mieux ainsi ? Non, il ne souhaitait pas sa mort, il n'y a rien à y faire mais il est fatigué, il constate l'absurdité de certaines conventions ; non, je ne veux pas voir ma mère morte, pourquoi ? Bien ou mal, rien de tout cela, cela ne sert à rien, elle n'est plus.
Veux-tu m'épouser ? Oui, si tu veux .
Tu m'aimes ? Non, je ne pense pas
Alors, pourquoi m'épouser ? Parce que tu le veux.
Il ne ment pas, il devrait, faire plaisir, non, dire la vérité, pas une posture, non, mentir est trop compliqué.
Ecouter le souteneur, disponible, l'autre l'utilise, il le sait...ou pas, il n'est pas sur la même planète, aucune importance, il est spectateur de la marche du monde, n'intervient pas jusqu'au jour ou...
L'enchaînement, le soleil, monsieur le Juge;
????
Que juger dans ce geste ? Comment ?
En interprétant selon les codes en vigueur, moraux, sociaux, humains ? Sur ce dernier point, Camus ne laisse aucune place au doute, Meursault est un absent des règles communes, il est dangereux, il sort du cadre, il doit être éliminé comme un corps...étranger.
Ceux qui jugent le considèrent comme un monstre, un alien dirait-on aujourd'hui, il ne peut être compris, il ne DOIT pas l'être, le comprendre serait rentrer dans son univers où le mensonge n'a pas cours, a-social, et Dieu n'y a pas sa place, il accepte même sa mort, sans broncher, que faire d'autre, terrifiante scène avec l'aumônier qui désespère et réussit, contre son gré, à libérer la parole de l'accusé, à le soulager, malgré lui...
L'ellipse, vous disais-je...

 

Image : Dune / Australie / 2019

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...