Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 May

Une fouine grimpe dans le cerisier et Guy Bedos est mort

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Une fouine grimpe dans le cerisier et Guy Bedos est mort

Des petits aux grands évènements de la vie quotidienne, ceux concernant les animaux sont les plus rassurants, les plus dans l'ordre naturel, dans la perpétuation de ce qui a toujours été, voir une fouine grimper dans le cerisier pour se gaver de fruits sucrés, redescendre tranquillement, vous narguer et poursuivre son chemin comme si elle ne vous avait pas vu, déambuler au milieu des poules indifférentes. Une tranche de vie animale s'invite dans une propriété d'origine humaine remet en perspective les lectures du matin, quelques nouvelles préoccupantes sur l'état du monde : il fait beau, chaud même pour une fin Mai, moins qu'en Inde ou en Sibérie, partout les températures explosent. Une étude récente montre des projections de réchauffement plus importantes que prévues avec des conséquences sur l'habitat humain quasiment impossibles à maîtriser. Cependant, la part d'incertitudes existe, ce qui ne manquera pas d'alimenter la logorrhée des climato-sceptiques, accélérant le processus par leurs incompétences multiples. Si vous rajoutez que l'inertie liée au réchauffement climatique est de vingt ans, signifiant que même si l'homme devient vertueux aujourd'hui, il faudra attendre ce laps de temps avant que nous puissions bénéficier de ce nouveau paradigme, miracle comportemental auquel je ne crois pas une minute.

Bonne nouvelle, le nombre de tigres au Népal a augmenté, celui des baleines à bosse a retrouvé son niveau d'avant la chasse industrielle, les abeilles ont retrouvé des couleurs pendant le confinement et les fouines grimpent aux arbres, les poules en dessous récupèrent les cerises tombées par terre, la vie des bêtes et mon vieux chat ne fait plus peur à la fouine.

Bedos est allé rejoindre Desproges, Coluche et bien d'autres. Je l'avais vu en spectacle en 1995. Redoutable revue de presse, quelques sketches tordants, type de gauche affirmé, on se demande aujourd'hui chez qui trouver le degré d'impertinence dont nous avons tant besoin pour contrer la suffisance, la fatuité et le cynisme de celles et ceux censés s'occuper de nos vies, histoire de leur rabattre le caquet de temps à autre, de leur suggérer aussi qu'un autre monde est possible que celui, hygiéniste, sécuritaire et comptable qu'ils nous peaufinent. Mr Bedos va me manquer, comme d'autres qui disparaissent, c'est la vie. En vieillissant, les gens qui vous ont servi de repère s'éteignent, à qui le tour ?

Bises

 

Image : Costa Rica 2015

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...