Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Jun

Samedi 27 Juin 2020 il est 8h34, SANOFI s'éclate.

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #ACTUALITE

Samedi 27 Juin 2020 il est 8h34, SANOFI s'éclate.

J'ai lu quelques commentaires sur le plan de licenciement de 1700 personnes par SANOFI, multinationale française du médicament. Des gens comme vous et moi trouvent ça normal , il faut rester compétitif dans ce combat impitoyable entre géants de la santé. Circulez, il n' y a rien à dire ni à voir. Les manoeuvres boursières rentrent dans les moeurs. Pour l'info, 4 milliards d'euros pour les actionnaires, de l'argent public au titre du CICE, et la justification au final de ce plan par une réorientation des investissements vers d'autres pathologies que le diabète par exemple vers le cancer. Pour des raisons médicales d'urgence ? Vous n' y êtes pas ! Simple souci de retour sur investissement, à plus court terme, l'actionnariat a faim. Il est nécessaire pour lever des fonds, il est nuisible et vampirisant en retour, ce qu'oublient de vous dire les chroniqueurs économiques qui sévissent dans les médias, je rajouterais qu'en ces temps de pandémie mondiale, c'est juste inique, immonde, infâme, trouvez les adjectifs, j'en manque. Je suis dans une facilité langagière, c'est si facile de taper sur ces entreprises, d'autant plus que je parle dans le vide, un peu seul, à se demander si je ne me suis pas trompé d'époque. Il y aura 1700 départs volontaires, nous savons tous ce que cela signifie concrètement.

C'est d'autant plus dommageable que l'on voit mal des volontaires partir sur un marché du travail que l'on annonce d'ores et déjà comme sinistré à la rentrée. Chez SANOFI, si personne ne veut partir, la DRH va faire quoi ? Provisionner et donner des chèques, les actionnaires n'aiment pas les conflits sociaux, ils vont acheter les licenciements, c'est comme un investissement, l'action remontera automatiquement, c'est mécanique, ne haussez pas les épaules, c'est très courant.

J'ai plusieurs éléments en tête qui tendent vers un monde de demain nettement plus inégalitaire, sans scrupules, avec des politiques à la botte, des lois qui bétonnent et des médias qui applaudissent. Nulle vision complotiste de ma part, je laisse ça aux esprits perdus, non, le seul responsable est l'inexistence d'une proposition structurée, d'un projet global de société crédible face à une économie de marché en roue libre. Les constats comme le mien sont légions et mieux argumentés, mais ne débouchent sur...rien. Les brèches sont colmatées, secteur par secteur, les causes sont identifiées et...inatteignables, les forces en présence étant disproportionnées. Rien de folichon à l'horizon.

Rien à dire sur l'élection de demain, ici et ailleurs, l'essentiel n'est plus là depuis longtemps.

Bises

 

Image : En Australie / 2019

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...