Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Aug

Jeudi 20 Août, il est 09h15, grossière erreur de ma part. Jour J-9

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Jeudi 20 Août, il est 09h15, grossière erreur de ma part. Jour J-9

Une erreur toute bête, inattention sur la date du papier d'avant-hier, il fallait lire 18 AOUT et non 18 JANVIER, acte manqué s'il en est. Peu importe, cela n'enlève rien à ce que j'ai dit et je n'y reviendrai pas.

Je suis allé à Binic hier et je me suis retrouvé face au problème évoqué dans un livre lu récemment, dénonciation du phénomène des algues vertes, de leurs causes et de l'inertie coupable des pouvoirs publics, liés de manière éhontée à de grands groupements agro-alimentaires. Quand on a le nez sous le vent, comme c'était le cas hier, que la pestilence remplace  l'iode, il y a des claques qui se perdent et une furieuse envie de mettre les responsables à baigner quelques heures sur la grève envahie par ces plantes nauséabondes. C'est infâme et contre-nature. Je rappelle qu'il y a eu mort d'homme et de nombreux animaux. C'est juste criminel, un peu comme l'impéritie dont a fait preuve le gouvernement au début de l'année sur la gestion de la pandémie. Camoufler les vrais causes, mentir de manière éhontée deviennent une seconde nature, une première peut-être dans l'art de gouverner. Je me répète, je sais, ça ne sert à rien, je le sais aussi et tout le monde hausse les épaules. La tâche n'est pas aisée que de contrer la mauvaise foi, maladroit nous sommes dans l'expression de notre mauvaise humeur, facile à démonter par des professionnels de la communication. Les conséquences d'une invasion de plantes toxiques se ressentent, en démontrer les causes demandent une expertise scientifique, des moyens financiers et une chaîne de solidarité sans faille. La lassitude collective prend de plus en plus le pas sur une mobilisation active et consciente, celle-ci étant souvent le fait de personnes militantes qui, elles-mêmes, finissent par fatiguer. Les multiples sollicitations de la vie quotidienne et professionnelle, les incertitudes diverses épuisent les meilleures volontés. Il est tentant pour un pouvoir établi qui a des casseroles à cacher d'utiliser les outils médiatiques pour pérenniser artificiellement cette pression, sous formes de règles contraignantes qui demandent une attention de tous les instants. Toute forme de contestation s'en trouve affaiblie, au niveau social notamment. Imaginer un plan machiavélique de manipulation de masse afin de tuer dans l'oeuf toute manifestation de mauvaise humeur ne relève pas d'un délire paranoïaque, sachant que la situation économique ne s'annonce pas très florissante à la rentrée. L'omniprésence des messages anxiogènes sur les ondes, la multiplication de chiffres tronqués sur une recrudescence de l'épidémie alimentent une culpabilité collective qui n'a pas lieu d'être, suspecter une mauvaise foi gouvernementale serait de ma part pure spéculation.

Bises

 

Image : Corse / 2017

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...