Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Oct

Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08
Cambodge 2010, nous sommes le 22 Octobre 2020, il est 08h08

En 2010, nous avons décidé de ne pas passer Noël en Europe, imbibé de festivités païennes et chrétiennes, sortir de cet amoncellement de marchandises, grands enfants, les cadeaux, c'est toute l'année.

Le Cambodge est célèbre pour plusieurs raisons : L'épouvantable génocide des années 75-79 des khmers rouges a marqué les esprits et saigné ce pays, responsabilité partagée par l'irruption de la guerre du Vietnam enclenchée par les Américains, et de fil en aiguille, instauration d'un régime dictatorial devenu incontrôlable, dirigé par Pol Pot, délire dystopique d'un monde idéal, fruit pourri d'une idéologie dévoyée. J'en reparlerai.

Angkor, magie du mot, magie du lieu, de multiples lieux tant cette ville frappe l'imaginaire de par sa taille, sa sophistication et l'avancée technologique dont elle témoigne. Sauvée de l'oubli, elle tente de renaître sous la férule de multiples fondations occidentales, chantier mille fois renouvelé, la nature ici ne laisse pas le temps de souffler, course-poursuite permanente, menacée aujourd'hui par un autre fléau, le tourisme de masse déverse son flot de voisins vietnamiens et chinois, manne financière dont le pays a cruellement besoin, antinomie souvent montrée du doigt, dont il faudra un jour trouver le point d'équilibre. Nous sommes mal placé pour donner des leçons, nous les donnons quand même, moralisateurs à la petite semaine. Qui se souvient que Malraux, grand ministre de la culture, fut pris la main dans le sac avec un bas relief d'Angkor, scandale étouffé pour éviter à l'écrivain la honte d'une vindicte publique. Fermons la parenthèse mais l'argent du tourisme, comme souvent, ne bénéficie qu'à la marge à ceux dont on se réclame pour justifier le piétinement grotesque de groupes vociférants et irrespectueux. J'en reparlerai également.

Deux autres épisodes relateront cette balade asiatique.

Bonne journée

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...