Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 Dec

La mort rôde / 12

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #littérature

Dans la salle de commandement, Azareth avait fort à faire, le retour inopiné de Louis, là où il ne devait pas être, créait une surchauffe. La distorsion statio-temporelle modifiait les flux nécessaires au maintien de ce miroir. La créature, bien que fidèle, se posait des questions sur la capacité de l'homme choisi pour mener à bien la Grande Oeuvre. Le Maître n'intervenait que rarement dans les applications pratiques de ses plans longuement mûris. Il était intervenu in extremis dans le formidable gâchis des attentats de 2015 destinés à déstabiliser, d'abord la France, ensuite le reste de l'Europe, crescendo dans l'horreur, frappant l'imaginaire de tout un continent. L'amateurisme des humains choisis et conditionnés pour cela avait discrédité l'action, l'obligeant à stopper net, au Stade de France notamment, la suite du programme. Le conditionnement attendu de la population ne pouvait se concevoir qu'avec des évènements spectaculaires, meurtriers et hautement symboliques, tel l'exécution de journalistes en janvier 2015.

Aujourd'hui, la méthode en cours, plus subtil, moins visible n'en serait pas moins efficace. Louis, humain choisi pour sa forte implication dans la connaissance des écrits du Maître, venait d'arriver dans ladite salle. Il apostropha Azareth :

- Et notre invité ?

- Il est sage, il a déjeuné.

- Je vais m'entretenir avec lui, je ne serai pas long. Je sais que je ne dois pas être là trop fréquemment. Tu lui a administré le médicament prévu ? Dans les aliments ...

- C'est fait.

- L'entretien n'en sera que plus facile, il faut le renvoyer dans le monde réel, il nous sera plus utile.Son incursion n'était pas prévue. J'y vais.

Louis se dirigea vers la chambre où Vincent se trouvait, effleura la paroi à un point précis, une porte invisible s'ouvrit et il pénétra dans la pièce, l'ouverture s'effaçant instantanément .

- Bonjour mon ami, comment-vas-tu ? Tu as déjeuné, m'a-t-on dit , ça va ?

- Ca peut aller. Dis-moi, où suis-je et pourquoi ? Je suis un peu vaseux, je dois avouer, étonnamment serein et de bonne humeur, ai-je des raisons de me méfier de...toi ?

- Nous sommes amis depuis...toujours, tu es la dernière personne à qui je ferai le moindre mal. J'ai besoin de tes services et de tes compétences, voilà pourquoi nous sommes ici. Tu as aperçu une petite partie d'un grand projet dans lequel je voudrais t'impliquer. Tu es disponible actuellement d'après ce que tu m'as dit hier, voilà ce que je te propose :

Tu es embauché à la date d'aujourd'hui dans la société LCMC, Love Craft Monitoring Company, siège social Boston, USA, bureau européen à Rennes, l'Ouest fascine toujours outre-Atlantique, et c'est moins cher qu'à Paris, moins de sujets de distraction, mauvais pour le boulot, j'ai des patrons d'obédience protestante, un peu à cheval sur la morale. Ton travail consiste à prendre contact avec de grosses entreprises européennes, Nestlé, Total, Siemens, Volkswagen, etc... et de leur proposer ceci :

Notre entreprise propose un outil marketing infaillible destiné à fidéliser une clientèle de manière quasi définitive. Je dis "presque" pour ne pas les effrayer mais nous sommes fiables à 100%, tu peux me croire. Je t'ai préparé un argumentaire simplifié, au langage volontairement bourré d'anglicismes, quelques graphiques sur des expériences que nous avons menées. Nos tarifs seront à négocier en fonction de la taille du marché visé, du nombre de contacts souhaités. Une question ?

- C'est bien payé ?

- Je me disais bien aussi que tu n'allais pas travailler bénévolement et...je t'ai un peu malmené, la mise en scène du début était un peu "too much". 10000 / Mois plus les frais, pour commencer. Tu auras un ensemble de bureaux à Rennes, 3 collaborateurs, tu choisis ta secrétaire, les deux autres sont de la maison.

- Et les infos sur les clients, les organigrammes et...

- Tu as quelques jours pour te préparer psychologiquement, les bureaux seront opérationnels la semaine prochaine, et toutes les infos sont sur ce portable que tu vois, le smartphone à côté également est à toi, ligne cryptée pour me contacter ainsi que tes trois collaborateurs. Et surtout, une dernière chose, discrétion totale sur ton job avec tes relations, mais je crois savoir que tu es un solitaire. J'oubliais, Azareth, la "bestiole" que tu as vu et ses congénères que tu as... atomisés, font partie du staff, il a quelques frères et soeurs, je t'expliquerai ultérieurement d'où ils sortent. Azareth va te raccompagner dans le monde d'en bas, on s'y retrouvera demain, je t'appellerai. A plus tard.

- Bon, je n'ai plus qu'à me mettre au boulot.

- C'est un peu l'idée. Salut.

Vincent attendit patiemment la venue de son hôte, jeta un oeil sur l'ordinateur et le téléphone, puis s'allongea nonchalamment sur le lit, ne tardant pas à s'endormir.

Azareth rentra dans la pièce, pris Vincent et le porta hors de la pièce, une autre créature embarqua les outils de communication.

Le lendemain, Vincent se réveilla chez lui, allongé tout habillé sur son lit, ordinateur et smartphone sur la table de la cuisine.

 

Commenter cet article
M
changement, mise en place de la situation future, ( le mot ORDONNATEUR, est pas mal pour le maître), le style est souple, agréable, le plan est bon, la présentation est faite, les acteurs sont en place, la grande aventure peut commencer..................
Répondre

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...