Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Feb

Chavirer de LOLA LAFON aux Ed. Actes Sud

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

Avis paru dans BABELIO

 

La narration chez cette auteure procède souvent de multiples ruptures, temporelles, spatiales et de personnages. Il en est de même ici, chacun y retrouvera ses petits en fin de partie. Un personnage central, typique par le milieu, atypique par le parcours et la force de caractère, nous entraîne dans une folle danse maîtrisée de bout en bout, rebonds et entrechats violemment corrigés vers une excellence stylistique. L'héroïne en est une, elle est le facteur 1 d'une histoire sordide de ballets roses et de de vilains messieurs. A l'époque, l'attention n'était pas portée à ces jeux cachés, peu de méfiance, beaucoup de naïveté et de rêves de réussite, sortir d'un milieu familial par trop sclérosé, l'argent vecteur de corruption, d'accès à d'autres mondes rêvés, à chacune le sien mise à disposition relationnelle, maturité exigée, et l'on comprend en filigrane où se situe ladite exigence, en même temps que les naïves jouvencelles, prises au piège d'une féminité naissante, valorisée à l'extrême par ce que l'on pourrait appeler une entremetteuse-maquerelle. La 1 fournira le cheptel convoité, elle-même donnant de sa personne, sous les yeux émerveillés de parents inconsistants. Le fil du temps dévidera son lot de déceptions, anonymement, seul l'époque à la prise de conscience aigüe, beaucoup plus tard, révèlera les blessures cicatrisées de femmes mûres, ayant traversé des décennies de silence coupable. Notre danseuse émérite, la 1, ne s'ouvrira à l'aveu qu'après quelques expériences, explications du texte de la faute initiale et prise de conscience tardive de dégâts déjà consommées.
Aujourd'hui, la boîte de Pandore n'en finit plus de se vider, secrets honteux ou règlements de compte, prétextes nauséabonds de fausse compassion envers ces jeunes femmes en devenir.
Dans ce texte, l'actualité ne peut manquer d'être présente, le thème traité ne l'est pas par hasard, le responsable, c'est qui ? Le coupable, qui est-ce ?
Le miroir aux alouettes agité en tous sens, la soif de réussite sociale qui fait franchir les barrières les plus élémentaires du bon sens, les adultes du moment se projettent dans le regard de leur progéniture, reflet de leurs propres frustrations, à l'aune de rêves médiocres dans une société médiocre.
Très beau texte.
Merci

Image de couverture / Tableau d'Edvard MUNCH / Musée Munch-Oslo

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...