Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Nov

Les mémoires d'un chat de HIRO ARIKAWA aux Ed Actes SUD

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #LIVRES

Avis paru chez BABELIO

 

Faire parler les animaux est tentant. Prêter des traits de caractère à un animal, quel qu'il soit, relève de l'anthropomorphisme le plus primaire. Certes mais le chat n'est pas un animal comme les autres. Cet être mystérieux si proche résiste à toute approche d'une domestication trop visible. Le chat ne vit pas chez nous, nous vivons chez lui. Nous avons toutes et tous pratiqué cet adage. Il n'a pas besoin de nous, au moins nous le fait-il croire. Avons-nous besoin de ce chasseur hors pair, dans nos habitats aseptisés ? Non, assurément pas pour chasser les souris, mais le pouvoir de séduction du félin, sa capacité à dédaigner l'humain, à mépriser ses ordres sont autant de défis que nous ne pouvons que relever. Pas sûr que nous sortions gagnant de ce pêché d'orgueil mutuel . Le chat est fier et ne saurait céder, il peut être conciliant, fait des concessions et accepte à la fin la présence d'un concurrent plus servile : le chien.
L'auteur prête à l'animal des sentiments envers son maître, attachement né du sauvetage du félin après un accident. Le sauvageon va s'apprivoiser au fil du temps, le maître et son chat s'attachent l'un à l'autre.
L'humour baigne ce livre de bout en bout, la sensibilité et la finesse des mots choisis nous évite les poncifs et les situations mille fois rebattus sur les rapports ambigus qui nous lient à l'animal domestique.
Le périple doit aboutir à la séparation de Satoru et de Nana (le chat). Nous ne savons pourquoi. C'est le prétexte à de multiples rencontres, nous révélant maints aspects de la société japonaise.
Beau roman sur l'adoption et les liens qui peuvent se tisser entre l'homme et l'animal.

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...