Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Dec

A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021
A la plage / Il est08h48, nou sommes le 14 Décembre 2021

Ce matin, quelques images de la plage hier après-midi.

J'entends la radio et suis étonné que l'on débatte sur la légalisation du cannabis. Ce n'est pas la discussion qui me gêne, ce sont les portes ouvertes que l'on enfonce. Quelques déclarations passées, quatre-cinq ans, du président actuel montre l'adéquation avec la tendance répressive qui rassure les masses et qui a démontré son inefficience. L'hypocrisie liée à ce débat met sous cloche des aspects inavouables. Le chômage de masse, variable d'ajustement de nos économies, concerne des pans entiers de nos grandes cités, pour diverses raisons, racisme larvé à l'embauche, précarisation institutionnelle, CDD permanent. Le nécessaire à vivre aujourd'hui n'est pas atteint dans beaucoup de familles et les petits boulots ne suffisent pas à boucler les fins de mois, la pandémie ayant réduit considérablement les fenêtres d'embauche de certains secteurs. Je vous énonce ces vérités comme autant de constats vérifiables autour de vous. Les trafics en tous genres fleurissent en période de crise, le cannabis en fait partie et génère un argent facile. Tous les acteurs de ce trafic ne sombrent pas dans le grand banditisme, loin s'en faut. Les autorités connaissent parfaitement les lieux et quartiers concernés, les taux de chômage dans ces quartiers. L'argent qui circule évite une explosion sociale, chacun des acteurs le sait. L'avouer serait suicidaire électoralement, la grande majorité de l'électorat demandant encore plus de police, de sécurité et de contrôles de toutes sortes. Ces quartiers ne votent pas.

Légaliser permettrait, en partie de dégonfler les profits d'un produit interdit jusqu'alors, et de contrôler une consommation qui ne fait que croître, la répression n'est qu'une gesticulation stérile.

Ce n'est pas faire preuve d'une irresponsabilité utopique que de proposer un assouplissement des règles. Les exemples d'autres pays ne manquent pas, les résultats sont là, même si transposer est délicat.

Le souci semble plus d'ordre électoral, et le glissement nauséabond de l'électorat ne donne pas de raisons d'être optimiste.

Un sujet comme celui-là est clivant, comme hier, avant-hier, le manichéisme a de beaux jours devant lui.

Bonne journée

Bises

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...