Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Jan

Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022
Bologne / il est 11h03, le 20 Janvier 2022

Bologne en images au printemps 2017. Nous étions partis à l'aventure, sans trop savoir. Huit jours en Italie se déroulèrent parfaitement. J'en garde un souvenir heureux, c'est le but me semble-t-il de ces déambulations.

Quatre villes, Vérone, Ferrare, Bologne et Sienne.

Avec Florence,  Pise et Rome, ce sont les lieux que j'ai vus dans ce pays magnifique. Il me manque beaucoup d'autres villes chargées d'histoire et de chefs d'oeuvre, Naples notamment.

Quand un pauvre vole un riche, cela s'appelle un délit.

Quand un riche vole les pauvres, c'est un système économique.

Dans les discours des différents candidats potentiels à la présidentielle, il n'y a pratiquement aucune mention d'ordre économique. Le système engendre une précarité institutionnelle que chacun s'accorde à trouver injuste et pénible au quotidien. Nous avons tous vécu ces difficultés, je me souviens être descendu dans la rue pour défendre mon statut, j'étais bien le seul ce jour-là. Je suis monté de province pour manifester devant le siège de Vivendi Universal, époque J.M Messier. Le personnel sédentaire du siège y était. J'étais fort étonné de me retrouver seul commercial de province, ayant tenté en vain d'organiser un co-voiturage. Mon collègue délégué syndical, dont c'était la place, me soulignât que c'était normal, l'individualisme de la fonction n'appelait pas autre chose. Que je sois là ne l'étonnait pas : tu es sans doute la seule personne de l'équipe à avoir une culture politique. C'était il y a un peu plus de vingt ans. Il me semble que c'est encore pire aujourd'hui. Ils n'établissent pas de lien entre un quotidien et une politique.

La psychologisation, néologisme, anéantit toute vision collective, culpabilise le travailleur. C'est lui qui ne fait pas son job, et non l'entreprise qui ne le paie pas assez. Comment voulez-vous mobiliser des gens qui ont les yeux rivés sur leur voisin de travail, à savoir s'il peut faire mieux que lui, lui marcher dessus éventuellement et non regarder si par hasard, il n'a pas les mêmes soucis que soi ?

La courte vue est la règle. Je suis mal payé parce que je fais mal mon boulot. La caricature n'est pas loin de la réalité, hélas.

Bonne journée

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...