Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Mar

Il est 08h51 le 17 Mars 2022

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022
Il est 08h51 le 17 Mars 2022

Belle journée prévue.

A part ça, la guerre continue en Europe. Les corporatismes s'expriment tous azimuts. Il n'y a que rarement une mise à plat globale des problèmes. Les programmes des candidats sont encore plus rarement épluchés. Trop d'attention serait nécessaire. Il est préférable de verser dans l'anathème, dans la focalisation et la simplification outrancière. Détourner le regard par une sur-médiatisation de certains faits, vecteurs d'émotions fortes si possible, de celles qui obscurcissent le jugement. La guerre est, si j'ose dire, porteuse de ce qui choque, sidère et effraie avec son cortège de réfugiés, de bons sentiments et de peurs diffuses sur des manques à venir. La spéculation sur le prix du carburant en a été l'illustration parfaite. C'est la faute aux Russes, puis la faute à l'Etat. Non, ni l'un, ni l'autre, ce fut une montée artificielle des cours du pétrole due à un stockage préventif au cas où l'Europe décrèterait un embargo sur le gaz et le pétrole russe. Il n'y a pas d'embargo, l'Europe de l'Ouest ne veut se fâcher avec personne. Les taxes sont toujours au même niveau, plus élevées car proportionnelles au prix de base. Il serait juste de compenser cette augmentation spéculative par une aide immédiate. Attendre le premier Avril est de mauvaise foi, sachant que la baisse sera actée dans deux semaines.

L'autre sujet est le refus de débattre du président actuel. C'est son droit. Les sondages d'opinion montrent qu'il a une marge de manœuvre considérable et que se mélanger avec les autres candidats le contraindrait à descendre de son statut de "chef de guerre", qui mouille la chemise (ou le sweat). Il n'est pas un candidat comme les autres. En effet, il gouverne depuis cinq ans et aurait des comptes à rendre, expliquer quelques reniements et mensonges inhérents à l'art de gouverner. La pandémie et la guerre en Europe sacralisent le président, le rendant quasi intouchable. Sauf bourde monumentale, on ne voit pas vraiment ce qui l'empêcherait d'être réélu. Le plus important n'est pas là, hélas. L'état d'esprit de l'électorat est plus inquiétant. 30% d'intentions de vote pour l'extrême-droite est un record en Europe de l'Ouest. La sensibilité de gauche est réduite au quart des votants potentiels. Il serait urgent, doux euphémisme, de mettre à plat ce qui est constitutif de cette sensibilité et de reconstruire un appareil politique de reconquête du pouvoir. Cela a déjà été le cas dans l'Histoire, messieurs-dames, un peu d'humilité et ne vous trompez pas d'ennemis.

La Russie est un état qui existera encore après la guerre en Ukraine. Dire le contraire est d'une bêtise crasse, le dire ne fait pas de moi un ami de Mr Poutine.

Bonne journée

Bises

Images de LYON Août 2021

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...