Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 May

En forme le 21 Mai à 06h37

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37
En forme le 21 Mai à 06h37

Hier, plage, lecture et ...rien d'autre.

Un café en ville suffit, en sus. Une vie sociale fort tranquille, atone.

Je suis sur le point de sortir de mon immeuble quand, dans le hall, je remarque la porte du local en rénovation restée ouverte. Un jeune homme en sort. Je m'enquiers de la durée des travaux qui sont fort bruyants. Il s'excuse presque. Je lui réponds que c'est leur métier, que c'est pour prévoir mon emploi du temps en fonction du bruit. Un monsieur, le père du garçon, vient vers moi, nous échangeons fort aimablement. Il me rassure : le plus gênant est derrière nous, faire des trous dans du béton armé, ça secoue, les bras et l'immeuble . Nous discutons. Ce brave homme a repris le travail, il est en retraite, 67 ans et s'ennuie chez lui. Le canapé devant la télévision, ce n'est pas son truc. Je lui réponds que ce n'est le "truc" de personne, tuer le temps ne l'empêche pas d'avancer, il a la vie dure, le temps. Il me demande ce que je faisais comme métier, ce que je fais pour m'occuper et revient à sa préoccupation principale. Le plus gros est fait, ce sera plus tranquille pour vous. Il me tutoie et retourne à son travail. Je le laisse et quitte le chantier, l'immeuble pour partir à la plage.

Je me souviens de ces conversations avec des amis aux mêmes métiers, artisans du bâtiment qui, une fois l'âge requis, tourne en rond chez eux, et reprenne du service, deux ou trois jours par semaine, pas plus parce que, tu sais, le corps suit plus vraiment alors, des petits chantiers par ci, par là, histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards.

Ce monsieur travaille avec son fils, à mi-temps. Il a l'air en forme.

Il y a des jours comme ça.

L'info d'hier, c'est la composition du gouvernement.

Que dire ?

Les flics et les banquiers gardent les mêmes ministres, d'autres arrivent. Le réservoir de bonnes volontés ne manque pas de personnel. A la santé, ça change. Il serait heureux que le responsable en charge de la gabegie actuelle se bouge. On va droit dans le mur. On aurait presque une envie assassine d'envoyer Macron aux urgences un soir, en province, le week-end de préférence et qu'il soit traité comme un quidam ordinaire, à poireauter sur un brancard, faute de personnel ou pire, de se retrouver face à un service fermé, comme cela est prévu. Celles et ceux qui ont voté pour les mêmes, taisez-vous le jour où cela vous arrivera.

Il n'y a pas de ministre du logement, ça me paraît tellement gros...

Quant à la première ministre, un poil sinistre comme disait Coluche. Mes respects Madame, il n'y a rien à ajouter. J'ai lu des chroniques qui prennent sa défense. Désolé mais vous pouviez refuser le job, le sens de l'Etat sans doute, c'est beau l'abnégation, chapeau bas.

Bonne journée

Bises

Images du même endroit qu'hier.

P.S/ Mes rubriques suintent l'ennui par tous les mots, navré.

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...