Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 May

Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19
Extatique le 16 Mai 2022 à 08h19

Prendre des photos d'un même lieu plusieurs jours de suite relève non de l'hôpital psychiatrique mais plus de la maison de repos comme l'on disait pudiquement. La plage est une rencontre avec les éléments. Le sable, l'eau, le vent vous parlent mieux que quiconque de l'état d'esprit dans lequel vous vous trouvez. Toute conversation avec des êtres dits pensants devient superflue. Quelques mots sont échangés sur la température de la mer, en fonction de la marée, montante ou descendante, de l'ensoleillement, du souffle marin, Est ou Ouest. 13 degrés, tel est le verdict du thermomètre. Une fois énoncé, l'élément liquide vous enveloppe, ou pas, selon que vous franchissiez, ou non, le cap d'une plongée dans la froidure momentanée, vite disparue dans les mouvements natatoires désordonnées, dérisoires battements aux effets caloriques aléatoires. Certes, les minutes passent, la froidure recule, l'eau devient votre amie, douce enveloppe mouvante, caresse ondulatoire, massage ayurvédique en pays breton.

Avant-hier, il y eût l'arrivée intempestive d'un groupe de personnes réunies sous la bannière d'une robe de mariée et d'un pingouin endimanché. La vue de ces dames engoncées dans diverses tenues censées mettre en valeur leurs généreuses formes ainsi que les chaussures à talon s'enfonçant dans le sable fin, cette vision me fit passer d'une contemplation extatique de l'horizon marin à une compassion sincère envers cette troupe posant devant la marée montante, appareil photo en pose retardée. La photographe condamnée à appuyer sur le déclencheur faillit s'étaler en rejoignant l'attroupement que je perçus comme penchant fortement, perchés qu'ils étaient sur leurs chaussures vernies et autres talons aiguilles. Les moments inoubliables valent bien quelques sacrifices.

Aujourd'hui est un anniversaire, le mien mais surtout, très chères qui ne me lisez plus, le jour que l'on ne fête pas, où je perdis la tête, où nous perdîmes un peu de raison. Le pas de côté s'est transformé en chemin de croix, en invectives imagées, en images déchirées et autres cadeaux mis au rebut. Les quelques semaines qui suivirent resteront pour moi une parenthèse enchantée, suivie de peu d'un purgatoire qui se prolongera, je le crains, jusqu'au bout du bout de mon histoire. De ceux et celles qui lisent, ne vous vexez pas, les moments passés depuis sont d'un doux commerce, rien d'extatique mais l'exceptionnel ne dure pas, il est en suspens.

Merci aux présent(e)s et aux absentes.

Bonne journée de printemps

Bises

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...