Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Oct

Quatre ans plus tard / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022

Publié par gilles cochet

Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022
Quatre ans plus tard  / Il est 07H45 le 6 Octobre 2022

La fréquentation de ce blog baisse. L'intérêt à maintenir est un exercice difficile. Changer le mode d'écriture peut renouveler l'audience. J' y réfléchis.

Images de Mai-Juin 2018. Je retrouve un classement journalier de cette période. Le tri est nécessaire, éviter les écueils mémoriels, fâcheuses réminiscences.

Grenoble, Lyon, Rennes, Paris, Pérouges et le Vercors sont les lieux parcourus.

La dernière a été prise le soir de la finale de la Coupe du monde de football avec le résultat que l'on sait. Rendez-vous était pris au Qatar quatre ans plus tard. Nous y sommes ou presque.

Je déménageai le lendemain. J'étais ailleurs. J'y suis toujours.

La vague de libération de la parole féminine s'élevait, elle n'est pas retombée, elle se mélange avec d'autres voix, confusément, mélange des genres qui brouillent le message initial. Je ne suis pas le mieux placé pour parler de ce mouvement, délicat exercice entre grands sentiments et marivaudage, la vie avec ces contradictions. Les conflits sont furent multiples, responsabilité partagée. Qui fait souffrir l'autre ? Le harcèlement n'est pas l'apanage des hommes. Le mot de la fin appartient à qui ?

Hum ! Délicate question à poser dans le secret des alcôves, nid d'amour ou champ de bataille. C'est parole contre parole.

J'ai commencé la lecture d'un livre "Trois soeurs", dont les premières pages sont une descente aux enfers dans le quotidien de la Russie d'aujourd'hui, hors guerre ou vie politique. La vie de chaque jour dans ce pays est une double peine pour beaucoup de femmes, victimes d'une culture de l'impunité masculine. La "parole libérée" ne semble pas être parvenue jusqu'à Moscou . Je poursuis la lecture et vous donnerai mon sentiment dans les prochains jours.

Une légère baisse de moral aujourd'hui, rien de précis, une sensation désagréable de vacuité stérile.

Hauts les coeurs !

Bonne journée

Bises

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...