Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Prévisible

Publié par gilles cochet

Deux évènements dramatiques sont intervenus hier, sans aucun lien entre eux si ce n'est qu'ils étaient prévisibles et évitables:

L'assassinat d'un opposant politique en Russie

Le saccage du musée de Mossoul en Iraq.

Nous entendons aujourd'hui les condamnations unanimes de toutes les autorités politiques et culturelles, comme toujours en pareilles circonstances. C'était avant qu'il fallait agir.

Ne pas laisser le président russe s'asseoir sur le droit international, annexer la Crimée, armer des séparatistes manipulés.

Ne pas laisser les opposants syriens seuls face à Bachar El Assad, tergiverser sur l'opportunité d'une intervention armée et laisser l'E.I s'installer et développer une zone de non-droit.

L'irresponsabilité des USA et de l'Europe est flagrante, chacun se renvoyant la balle pour d'obscurs calculs politiques. Dans le cas de l'Ukraine, on oublie que c'est Angela Merkel qui s'est opposée à l'adhésion de ce pays à l'OTAN, à l'époque, pas si lointaine, où c'était encore possible. Poutine n'attendait que cela et peut dire merci à la chancelière allemande. Comment l'arrêter aujourd'hui, lui qui ne rêve que de la "Grande Russie", vision d'un autre temps ?

L'effet domino est encore plus évident au Moyen-Orient où, pour ménager Poutine, allié de la Syrie, on a laissé faire jusqu'à l'apparition des milices islamistes, très étonnés de leur capacité de nuisance. Gouverner, c'est prévoir est un vieux principe, il semblerait que celui-ci soit passé aux oubliettes de l'Histoire.

On assiste, impuissant, à une déliquescence du pouvoir politique en Occident. Il y a le discours, pontifiant, sur les valeurs et la supériorité "morale" de la démocratie et il y a les actes, toujours en retard, à l'efficacité discutable, faute d'un engagement réel et sans calcul.

Objectivement, nous avons les moyens économiques et militaires de nettoyer le nord de l'Iraq, de stopper les séparatistes ukrainiens mais quelque chose nous en empêche, une faiblesse coupable, comme une impossibilité à trouver légitime une intervention musclée. Il est vrai que les guerres récentes ont jeté un discrédit sur cette légitimité. A nous de retrouver celle-ci par un accord entre nos paroles et nos actes.

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...