Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Nov

Continuité

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #HUMEURS

Continuité

Au bout de neuf mois d'existence de ce blog personnel, je ne peux que me remettre en question, il faut être honnête, l'audience ne décolle pas, elle ne plonge pas non plus mais ce n'est pas satisfaisant. Le plus désagréable est le manque de retour, de commentaires, quelques-uns, isolés.

Thèmes traités, photos ? Je m'interroge.

Un souvenir me revient à cet instant : au lycée, nous avions un journal, hebdomadaire traitant de l'actualité culturelle, sociale, politique. J'écrivais dans cette feuille de chou, notamment des critiques de cinéma. Je me suis lâché sur la critique du film de Stanley Kubrick, " Orange mécanique", qui venait de sortir. Ce film, interdit aux moins de 18 ans à l'époque, provoquait, on s'en doute, des débats sociétaux à n'en plus finir. Avec la fougue de mon adolescence et sans aucun recul, je fus dithyrambique, vantant l'esthétique novatrice, l'alchimie parfaite de la musique et des images, les travelling du maître Kubrick et, ayant lu le livre de Burgess dont il était tiré, soulignant la fidélité au roman, dénonciation de la violence dans les villes anglaises et son cortège de solutions toutes faites. Mal m'en a pris, je fus cloué au pilori la semaine suivante par un plus âgé que moi (j'avais 16 ans), qui, lui, y voyait au contraire une apologie de la violence gratuite à l'esthétique racoleuse. Je lui répondis la semaine suivante, ce petit jeu dura quelques semaines, alimentant les interrogations sur un sujet certes brûlant mais qui, vu de Saint-Brieuc, en Bretagne , ne nous concernait que de très loin, la délinquance n'étant pas vraiment très présente dans cette ville très tranquille. La peur de susciter des vocations par l'image engendrait les pires fantasmes. J'étais minoritaire dans mon approche. Depuis, ce film a été décortiqué, plan par plan, et le message, s'il a esthétiquement vieilli, est devenu d'une brûlante actualité.

Pourquoi ce rappel du passé ?

Une continuité dans ma démarche me pousse à privilégier l'analyse, à tenter de voir derrière la réaction émotionnelle, le sens caché (pas tant que ça). C'est plus que jamais nécessaire, beaucoup plus qu'à cette époque où l'image était plus rare, l'information plus lisible. L'info en continu ne laisse aucun répit, priorité est donnée au direct, branché sur notre cortex émotionnel, plaisir immédiat et mélange des genres affolent les sens et éloignent toute raison, considérée comme empêcheuse de jouir en toute impunité du "spectacle" du monde.

Je suis, je le revendique, un emmerdeur et, avec la maturité, je dirais, avec d'autres mots, la même chose sur "Orange mécanique" avec, me semble-t-il, nettement moins de réactions, la violence filmée étant devenue entretemps une "marchandise", idéalisée, banalisée et mise en scène avec une complaisance nauséabonde.

Commenter cet article

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...