Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jun

Corbet's view, Sri Lanka 1

Publié par gilles cochet  - Catégories :  #VOYAGE

Corbet's view, Sri Lanka 1

L'hébergement dans les pays lointains peut réserver des surprises, bonnes ou mauvaises. Généralement, vous êtes à l'abri des mauvaises si vous suivez une thématique bien rodée par l'agence avec laquelle vous partez. Il peut y avoir des exceptions heureuses, hors des sentiers battus. Nous sommes assez souples là-dessus. J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce pays et de ses habitants. C'est d'un autre aspect dont je tiens à vous parler aujourd'hui.

La prise de conscience écologique n'est pas l'apanage des pays développés, heureusement, même s'il reste du chemin à parcourir. Ce jour-là, nous avons pris un chemin de traverse dans les montagnes sri-lankaises, je dit un chemin parce qu'avec une berline ordinaire, cela s'est vite avéré un chemin de croix. Dix kilomètres sur une piste ravinée par les pluies tropicales nous a pris deux heures et notre chauffeur, dont c'était le véhicule, tempêtait contre l'agence. C'était la première fois qu'il venait là. Brave homme au demeurant, il avait peur pour son outil de travail, nous le comprenions tout en contemplant le paysage époustouflant de forêts tropicales humides, végétation luxuriante rehaussée par la lumière changeante d'un soleil jouant à cache-cache avec les nuages. J'avais repéré sur la carte le chemin en question : c'était un cul de sac. Nous traversâmes des villages et, à chaque sortie, un panneau indicateur: Corbet's view. C'est là que nous allions. Impossible d'aller plus loin effectivement: le refuge se trouvait à l'aplomb d'une colline dominant des rizières en contrebas, avec en face une vue sur les chaînes de montagnes, nuages en suspension et terrasses cultivées. Le gîte était alimenté par des panneaux solaires, aucun fil électrique ne coupait la perspective. Loin de toute agitation, une vue à couper le souffle, nous étions ailleurs. Le jeune homme qui nous accueillit pratiquait un tourisme différent axé sur la mise en valeur du patrimoine naturel, conscient de la richesse biologique de son pays. L'exceptionnelle beauté des lieux ne pouvait que le conforter dans ses choix. L'osmose avec la nature commença par un hurlement provenant de la chambre où nous découvrîmes, hilares, Laure aux prises avec un gekko de bonne taille, lézard inoffensif accroché au mur juste au dessus du lit de la chambre où nous devions passer la nuit. Il nous expliqua que l'animal était ici chez lui dans la journée et que, la nuit tombée, il sortait prendre l'air, la fenêtre de la salle de bains attenante restant ouverte jusqu'au lendemain matin où il reprendrait place sur le mur. Le repas qui suivit nous remis d'aplomb, repas végétarien roboratif préparé avec les produits de la ferme familiale située à côté. C'est après le dîner qu'il nous expliqua le projet qu'il montait avec sa soeur, agence de tourisme pour laquelle elle faisait des études à Colombo, apprenant le montage financier et les différentes étapes de constitution d'une société. Lui apportait ses compétences dans une parfaite connaissance de la flore et de la faune de l'île. J'eus l'occasion de vérifier ses dires le lendemain matin. La nuit fut calme, et le gekko, de retour, nous vit nous lever, bon pied bon oeil.

Je vous raconterai notre journée la prochaine fois, l'occasion de vous montrer quelques images supplémentaires.

Corbet's view, Sri Lanka 1
Commenter cet article

À propos

Actualité des voyages, informations et photos du monde. Avis et renseignements pratiques.. Tourisme...